Actualités Adhérents & Partenaires

KEOPSYS

2017-10-18

Les groupes Keopsys et Quantel fusionnent

Lire la suite...

EVOSENS

2017-10-09

EVOSENS Booste la production

Lire la suite...

ALPhANOV

2017-09-28

ALPhANOV lance un générateur d’impulsions électriq

Lire la suite...

ALPhANOV

2017-09-01

ALPhANOV introduit le PULS

Lire la suite...

L’AFOP et le CNOP élaborent la Feuille de Route de la Photonique française

La méthodologie choisie pour déterminer les grands domaines technologiques d’avenir pour notre filière en France est de rapprocher les besoins des marchés et l’offre technologique actuelle et à 5 ans.

Cinq marchés ont été identifiés comme prioritaires : Médical et vivant ; Environnement, agriculture et agro-alimentaire ; Mobilité ; Eclairage stationnaire ; Usine du futur ; instrumentation scientifique.

Et quatre groupes de travail technologiques : laser ; vision ; opto et opto-mécanique ; semi-conducteur et intégration.

Lire la suite

Offres d'emploi

Houmault.com

11/10/2017

Ingénieur Architecte Systèmes optiques H/F

Lire la suite...

Houmault.com

05/10/2017

Technicien Fabrication Lidar (H/F)

Lire la suite...

OPTON LASER INTERNATIONAL

04/10/2017

Ingénieur technico commercial laser et spectroscopie

Lire la suite...
Espace Adhérent


lumieres_2015
2015 année de la lumière en France

De nombreux évènements à découvrir

www.Lumiere2015.fr
Index de l'article
Métiers et Formations
La Formation
Toutes les pages

Actualités Formation

Décembre 2015 - L'annuaire des formations en optique-photonique 2016 est disponible !

La nouvelle édition de l’annuaire des formations en optique-photonique (2015/2016) est disponible. Edité par Photoniques en partenariat avec le Comité national d’optique et photonique (CNOP), cet annuaire répertorie les formations en optique photonique à partir des formations Bac+2.

Vous pouvez le retrouver en ligne ou faire la demande pour en recevoir par voie postale. Pour cela, contactez l'éditeur en précisant vos coordonnées.



Février 2015 - 
L'annuaire des formations en optique-photonique est disponible !

La nouvelle édition de l’annuaire des formations en optique-photonique (2014/2015) est disponible. Edité par Photoniques en partenariat avec le Comité national d’optique et photonique (CNOP), cet annuaire répertorie gratuitement toutes les formations en optique photonique à partir des formations Bac+2.

Destinée aux responsables RH des entreprises et aux futurs étudiants, l'édition 2015 bénéficiera d’une diffusion via le numéro de février 2015 de Photoniques, tout au long de l’année 2015 lors des salons, congrès et colloques, et sur les sites Internet de Photoniques et de ses partenaires.

L’annuaire des formations en optique-photonique comporte :

  • Une description de toutes les formations à partir de bac+2 : nom de la formation, site Internet, contact, principales caractéristiques.
  • Des pages de publi-rédactionnels et de publicité pour les formations qui souhaitent se présenter de façon plus détaillée.

Vous pouvez le retrouver en ligne ou faire la demande pour en recevoir par voie postale. Pour cela, contactez l'éditeur en précisant vos coordonnées.
 

Juin 2014 - BTS Génie Optique : où en sommes-nous ?


Après deux ans de travail, la rénovation du BTS Génie optique est terminée. Les conclusions et les propositions sont en cours de validation par la commission professionnelle consultative (CPC).

La forte implication de la profession, reconnue par le Ministère a permis d'actualiser cette formation à la lumière des technologies et besoins industriels présents et en devenir. 

Les compétences nécessaires à acquérir pendant cette formation et les savoirs nécessaires pour les obtenir ont été revus. 

Les deux options ont été fusionnées afin de ne proposer qu'une seule formation qui s'intitulera " BTS systèmes photoniques ".

 

Avril 2013 - Formation CQPM "Certificat de Qualification Professionnel de la Métallurgi en optique de précision

L’AFOP et des partenaires de la formation en optique lancent un chantier de refondation de la formation CQPM en optique de précision.

Cette formation doit répondre aux besoins croissants de la profession en opérateurs de précision polisseurs, monteur-régleur.


Les Métiers

Dans la majorité des cas, travailler dans le secteur de l'optique signifie travailler soit dans une entreprise soit dans un laboratoire de recherche qui peuvent couvrir des domaines très variés : Les champs d’application technologiques concernés par l’optique sont : l’optique instrumentale et le génie optique, l’astronomie, la santé, de la recherche, la défense, l’aérospatiale, l’optique ophtalmique, les lasers, les fibres optiques, l’opto-électonique, l’élaboration des matériaux, les détecteurs, les capteurs, l’imagerie et le traitement d’images.

les débouchés : 

  • Dans des PME/PMI qui proposent des composants élémentaires ou des équipements de mesure ou d’analyse spécifique optique
  • Dans des grandes entreprises connues telles que : Alcatel, Sagem, Matra, Thalès…
  • Dans des Laboratoires de Recherche tels que le CNRS, le CEA, l’ONERA, Polytechnique, l'institut d'Optique…

 

Ingénieur dans le secteur de l’optique

Des connaissances scientifiques de haut niveau

Titulaire d’un diplôme de niveau I (Ecoles d’ingénieurs, DEA ou DESS), l’ingénieur opticien possède des connaissances scientifiques de très haut niveau.

La diversité des champs d’application en optique de cette profession, un métier tourné vers l’avenir et demande une capacité d’adaptation importante pour mener des projets complexes et en collaboration avec d’autres spécialistes scientifiques. Deux métiers d'ingénieurs coexistent :

  • Ingénieur Recherche dans des Centres de Recherche publics ou des Etablissements d’enseignement ou des grandes entreprises 
  • Ingénieur Développement ou Ingénieur Production dans de grosses entreprises ou dans des PME/PMI.

Il travaille en collaboration avec des équipes de techniciens dont il assure l’encadrement.

Diplômes requis et salaire

Ecole d’Ingénieurs- DEA- DESS

Salaires d’embauche à partir de : 32 000 euros

 

Technicien Supérieur dans le secteur de l’optique

Un spécialiste des hautes technologies

Titulaire d’un diplôme de niveau III et II (BTS, DUT, Licence Professionnelle, DEUST), le technicien supérieur travaille dans le domaine de la haute technologie et participe donc à la réalisation d’opérations techniques complexes. Qu’il s’agisse de lasers, fibres optiques ou bien de composants opto-électoniques, le travail doit être réalisé avec une certaine dextérité et doit faire preuve de méthode, de soin, de rigueur et de patience. Il doit posséder, en outre, des connaissances scientifiques et technologiques en micro-mécanique et micro-électronique, les systèmes optiques étant devenus dans la majorité des cas des systèmes optroniques. A terme, il peut encadrer des petites équipes. Deux métiers de techniciens coexistent :

  • Technicien de recherche ou de laboratoire, il participe, sous la direction des ingénieurs, à la création et à la conception de systèmes optiques, de prototypes et réalise des opérations de test, mesure, qualification, caractérisation de nouveaux matériaux
  • Technicien de développement, il réalise ou fait réaliser des opérations d’assemblage, réglage, contrôle, test, mesure de composants optiques, systèmes optiques, lasers pour la réalisation de produits.

 

Diplômes requis et salaire 

  • BTS génie optique
  • DUT Mesures Physiques
  • BTS Technique Physique pour l’Industrie et le Laboratoire
  • DUST, DNTS
  • Licence Professionnelle

Salaire à la sortie de l’école : à partir de 21 000 euros


Opérateur dans le secteur de l’optique

Un travail de haute précision

Titulaire d’un diplôme de niveau V ou IV (CQP, BEP, Baccalauréat), l’opérateur dans le secteur de l’optique est avant tout capable de très haute précision car il travaille sur des composants optiques qui requièrent de respecter des procédures et règles très précises. Ces compétences sont aujourd'hui rares et donc très recherchées par les entreprises, notamment pour assurer le métier de polisseur d'optique de très hautes précision, parfois impossible à réaliser avec des machines !

Des formes d’activités variées

Dans le domaine des fibres optiques

  • Préparation de câbles, raccordement et mesures
  • Montage et assemblage de connecteurs sur fibres optiques
  • Installation de réseau sur site

Pour la réalisation de composants optiques

  • Polissage et usinage des composants, tels que le verre ou le silice. L’activité consiste alors à tailler, ébaucher, doucir et polir le verre ou le silice afin de réaliser des pièces optiques de haute précision comme des lentilles, des prismes, des miroirs, des objectifs…

Pour le réglage d’éléments optiques dans des systèmes mécaniques et optroniques

  • Montage, collage et assemblage de plusieurs composants entre eux. En effet, les systèmes optiques ont connu récemment une profonde mutation technologique qui a pour conséquence l’intégration de la mécanique, de l’électronique et de l’informatique.

 

Diplômes requis et salaire 

  • CQP optique de précision
  • BEP MPMI
  • Bac STI génie optique
  • Bac STL Physique de Laboratoire et des Procédés industriels

Salaire à la sortie de l’école : partir de 15 000 euros ou plus